20 février 2022

Découvrir Yayoi Kusama: une idée d’atelier à faire avec des enfants pour les vacances !

L'art autrement
par Marie-Amandine Brunelle

Si, pendant les vacances, vous êtes à la recherche d’activités à faire en famille, voici une idée inspirée des ateliers que nous développons dans les écoles. Nos ateliers ont toujours comme but premier de découvrir l’univers d’un.e artiste, et de s’exprimer, de ressentir, de comprendre et d’agir en réponse. L’observation des oeuvres d’art constitue ainsi la première étape de nos ateliers, autour de laquelle les enfants formulent des descriptions et développent leurs goûts. Ils mettent ensuite cela en action au cours du temps de pratique artistique inspirée de l’univers de l’artiste évoqué.e.

Depuis la rentrée et dans les écoles dans lesquelles nous intervenons, notamment dans les écoles Montessori Esclaibes de Paris et Clichy, à l’école Montessori 101 du Kremlin-Bicêtre ou encore à l’école Marianne Picard à Neuilly-sur-Seine, nous avons proposé aux enfants de découvrir la vie et l’oeuvre d’une artiste majeure de la scène artistique contemporaine : Yayoi Kusama. 

Nous vous proposons un petit atelier, facile à réaliser à la maison, tiré de ce que nous avons eu l’occasion de mettre en oeuvre dans ces écoles, qui pourra aisément s’adapter pour des enfants entre 2 et 9 ans.

Yayoi Kusama, Kusama with Pumpkin, 2010, installation, dimensions variables, Aichi Triennale, Courtesy Ota Fine Arts, Tokyo-Singapour, Victoria Miro Gallery, Londres David Zwirner, New York, © Yayoi Kusama

1ère étape : raconter aux enfants la vie de Yayoi Kusama

Si, avant de vous lancer dans ce moment partagé avec les enfants, vous voulez découvrir la vie et l’oeuvre de Yayoi Kusama, filez lire la biographie disponible sur le site AWARE Women Artists : vous découvrirez la vie fascinante de cette artiste japonaise, qui a réussi à se faire un nom dans le monde de l’art en s’installant aux Etats-Unis et en développant une pratique singulière, autour de ses fameux pois qui envahissent ses oeuvres et qui font aujourd’hui sa renommée.

Pour en parler aux enfants, voici deux supports qui peuvent vous aider : 

2ème étape : montrer aux enfants quelques-unes de ses oeuvres les plus célèbres

Pour cet atelier, l’enjeu n’est pas de faire découvrir de manière exhaustive les oeuvres de l’artiste mais de se concentrer sur une partie de son travail : ses « pumpkins » ou citrouilles. 

Présentez aux enfants une version peinte et une version sculptée (comme par exemple celles ci-dessous). Demandez alors aux enfants de décrire les oeuvres : leurs couleurs, leur taille, les motifs qu’ils y observent.

Yayoi Kusama – Pumpkin, 2003, acrylic on canvas, 38 x 45.5 cm. 

Idéalement, si vous avez à la maison une citrouille ou un potiron, proposez aux enfants de comparer le légume aux oeuvres de Kusama, en s’interrogeant sur la raison pour laquelle l'artiste a pu tant s’y intéresser. 

Pour répondre à cette question, Kusama explique qu’elle se souvient avoir dessiné de nombreuses citrouilles étant enfant, période au cours de laquelle tout n’était pas rose pour elle. Elle raconte notamment une hallucination au cours de laquelle une citrouille se serait mise à parler. Contrairement à d’autres de ses hallucinations qui ont pour elle un caractère effrayant, les citrouilles lui remémorent une sensation de confort.

On peut s’amuser ensuite à décorer la citrouille avec des gommettes pour la transformer en oeuvre d’art !

3ème étape : L’Atelier artistique, on décore une citrouille comme Kusama !

Vous aurez besoin de feutres, crayons de couleur, pastels (en fonction de ce que vous avez à la maison), de gommettes rondes de différentes tailles et couleurs (sentez-vous libres de faire des tests, tout fonctionnera très bien) et du modèle de citrouille imprimé, que vous pouvez télécharger ci-dessous.

Ensuite, rien de plus simple : commencez par remplir avec une couleur la citrouille et avec une autre le fond, puis décorez la citrouille à l’aide de gommettes ! 

Si vous voulez poursuivre l’expérimentation : découpez la citrouille du modèle, et utilisez-là comme patron pour en dessiner une nouvelle sur du papier Canson par exemple, que vous décorerez ensuite à la gouache !

N’hésitez pas à faire votre propre citrouille en même temps que votre enfant, vous pourrez ainsi comparer ce que que vous avez fait !

Pour aller plus loin …

Si vous avez à la maison un.e fan de gommettes : tentez l’expérience de l’Obliterration room de Kusama : amusez-vous à recouvrir avec des gommettes un mur, un meuble ou simplement une grande feuille de papier !

... et envoyez-nous vos réalisations !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

28 juillet 2022
Un été à Arles

« Un été des révélations », c’est ainsi que la 53e édition des Rencontres de la photographie d’Arles se présente.  Et, en effet, […]

17 juillet 2022
3 expos à ne pas manquer à Paris cet été

Que vous soyez parisien.ne souhaitant profiter de la ville pendant l’été ou de passage en vacances, voici trois expositions plutôt […]

5 juillet 2022
Un projet d'éveil artistique et culturel avec l'école Montessori Esclaibes de Clichy

La fin de l’année scolaire approche, on souffle un peu et on en profite pour inaugurer une petite série d’articles […]

© 2020 - ma-tisse - Tous droits réservés
home linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram